Aller la navigation | Aller au contenu

Numéro 16

Philippe Bonfils

Éditorial

Éditorial

1Chers et chères lecteur.trice.s

2La livraison n° 16 des Cahiers de la SFSIC arrive au terme d’une année riche en projets et activités d’animation de notre discipline. Toute l’équipe des administrateurs s’est impliquée pour mener de front l’organisation des Doctorales 2019 et son festival Art-SIC-Culture, la préparation d’une refonte majeure de notre site, l’organisation de plusieurs panels internationaux (ICA, AIERI-AIMCR, SSCM, DG-PUK, EUPRERA, ECREA), l’édition d’un ouvrage suite au séminaire « Humanités numériques » mené conjointement avec la CPDirSIC, la préparation d’une journée « Formation et financement de la recherche doctorale : les CIFRE en question » en partenariat avec le service Cifre de l’ANRT et la CPDirSIC en novembre à Paris, et enfin en cette fin d’année la parution de ce beau numéro !

3Les Cahiers de la SFSIC participent à ce mouvement en rendant compte de l’actualité de la recherche, des questions qui animent les collègues que ce soit sur le plan de la recherche ou de la formation, de la vie des laboratoires, des expériences et des projets y compris sur le plan socio-économique. Au cœur de notre projet éditorial, cette publication témoigne de la vie de notre communauté scientifique.

4Mais avant de vous laisser découvrir celui-ci, permettez-moi de revenir sur les Doctorales. Cet événement important fait partie des temps forts qui animent notre communauté, et en sens, il s’inscrit pleinement dans les missions de la SFSIC au service des SIC. L’édition 2019 a été marquée par un nombre important de participants (plus de 120 !) et une dimension transfrontalière (Mulhouse et Bâle). Grâce au partenariat construit avec l’Université de Haute-Alsace et Alte Universität Basel, ces Doctorales ont offert des moments privilégiés pour tous les chercheurs, jeunes ou confirmés, qui ont favorisé les rencontres et les échanges scientifiques en toute convivialité et avec bienveillance.

5Je profite aussi de cet édito pour remercier Brigitte Chapelain et Aurélia Lamy qui œuvrent sans cesse avec l’équipe de rédaction à la qualité de ce projet éditorial.

6Je termine enfin par une pensée, en notre nom à tous, pour Jacques Perriault qui vient de nous quitter. Sa personnalité et ses contributions scientifiques ont marqué plusieurs générations de collègues. A titre personnel, j’ai eu le plaisir de le côtoyer pendant plusieurs années au sein de notre conseil d’administration. Ses interventions, généralement concises et distancées, nourrissaient à chaque fois les débats scientifiques de notre société savante. La SFSIC et plus largement les SIC lui doivent donc beaucoup, et à ce titre, différents hommages lui seront rendus dans les mois à venir.

Pour citer ce document

Philippe Bonfils, «Éditorial», Les Cahiers de la SFSIC [En ligne], Collection, Numéro 16,mis à jour le : 26/04/2020,URL : http://cahiers.sfsic.org/sfsic/index.php?id=796.

Quelques mots à propos de : Philippe Bonfils

Président de la SFSIC